L’hypnose, et plus particulièrement l’hypnothérapie entre petit à petit dans les mœurs. Il est de plus en plus courant de recourir à l’hypnose, qu’il s’agisse de traiter le stress ou l’anxiété, ou même de trouver une alternative à certaines anesthésies. Mais qu’est-ce que l’hypnose exactement, et en existe-t-il plusieurs types ?

L’hypnose consiste à placer un sujet dans un état modifié de conscience. Cet état est distinct du sommeil, les sujets étant pleinement éveillés et capables de focaliser leur attention. Il s’agit également d’un état modifié de conscience différent de celui obtenu par la méditation. Cet état peut être léger (transe), ou plus profond.

Il est possible de distinguer quatre grands types d’hypnose, chacun ayant fait preuve d’efficacité.
L’hypnose traditionnelle, ou classique, est également la plus ancienne. Souvent utilisée pour les spectacles, elle peut également être un outil thérapeutique très efficace. L’hypnotiseur est autoritaire et dirigiste et les suggestions hypnotiques sont très directives. Connue depuis près de deux siècles, tout professionnel doit en maîtriser les bases.
L’hypnose Ericksonienne tire son nom de son créateur, le psychiatre américain Milton Erickson (1901-1980). Plus complexe que l’hypnose classique, cette variante a conservé le côté dirigiste de son aînée tout en introduisant une nouvelle dimension en matière de communication lui permettant de s’adapter à n’importe quel patient. L’objectif n’est plus « d’implanter » une suggestion directe, mais d’enclencher chez la personne un processus interne de changement destiné à l’amener à la guérison.

La nouvelle hypnose est une évolution directe de l’hypnose Ericksonienne, avec pour objectif d’œuvrer dans un domaine plus vaste que le médical : l’humain. Toute directivité est abandonnée et la programmation neuro-linguistique (ou PNL) est intégrée. L’objectif est le développement personnel et le bien-être, y compris naturellement la santé.
Enfin, l’hypnose humaniste est le quatrième type d’hypnose. Il s’agit de la plus récente, développée à partir des années 2000. Elle tire parti à la fois des connaissances liées à l’hypnose et à celles modernes sur le cerveau. L’hypnose humaniste est utilisée pour traiter des troubles psychologiques et physiologiques.

A voir aussi :
Utilisez-vous un pendule lors d’une séance d’hypnose ?
Qu’est ce que l’hypnose Ericksonnienne ?
Quelle est l’efficacité de l’hypnose traditionnelle ?