L’hypnose et la sophrologie, de par leurs fondements, sont étroitement liées. La sophrologie est apparue bien après l’hypnose et a tiré ses premières méthodes de cette dernière. Toutefois, l’une et l’autre ont connu de nombreuses évolutions au fil des années. Et même si elles demeurent indubitablement liées, il n’en est pas moins que des différences notables peuvent être relevées.

La première différence concerne leurs objectifs. Alors que la sophrologie se veut une thérapie, une science de développement ou de « guérison de soi », l’hypnose elle n’a pas cette limitation. Même si des thérapies en ont découlé, notamment l’hypnothérapie pour maigrir, l’hypnose peut être exploitée à d’autres fins bien différentes des thérapies.

Ensuite, l’hypnose et la sophrologie diffèrent en ceci que cette dernière est conduite par le sujet lui-même qui choisit la méthode qui lui convient et est juste accompagné par le professionnel, autrement dit la sophrologie est autogène. Alors qu’au niveau de l’hypnose, en dehors du cas spécifique de l’auto-hypnose, tout le processus est mené par l’hypnotiseur. L’hypnose est hétérogène.

Sur des plans plus techniques, on peut également relever que la sophrologie est centrée sur la personne et s’occupe de la conscience, alors que l’hypnose s’intéresse plus fortement au problème et va utiliser l’inconscient.

Ainsi, tous ces éléments permettent de ressortir que si la sophrologie est une science à part entière, l’hypnose est une technique au champ très large dont se servent les psychologues, les psychiatres… etc. On parle entre autres d’hypnose pour maigrir, d’ hypnose pour arrêter de fumer, d’hypnose pour retrouver un souvenir enfoui dans le subconscient.

A voir aussi :
Qu’est ce que l’hypnose ?
Comment se passe une séance d’hypnothérapie ?
Est ce que tout monde peut faire des séances d’hypnose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour la prise d'un RDV .

N'hésitez pas à me contacter !