Avant de tenter d’apporter une définition à l’auto-hypnose, nous allons rappeler la notion d’hypnose. L’hypnose dont vous avez sans doute entendu parler au détour d’une conversation, dans une émission télévisée et même dans des séries à succès telles que « The Mentalist ».

Les mots qui reviennent dans la plupart des tentatives de définitions de l’hypnose sont ceux-ci : « état de conscience modifié ou dirigé et ce, dans un but précis ». Pour faire simple, quand on parle d’hypnose un personnage appelé « hypnotiseur » (et qui est un professionnel de l’hypnose) plonge une autre personne dans cet état de conscience hypnotique. L’hypnose requiert donc au minimum deux personnes (car certains hypnotiseurs sont capables d’hypnotiser plusieurs personnes en même temps).

Par contre lorsque l’on parle d’auto-hypnose, il ne s’agit plus d’un hypnotiseur et d’un hypnotisé mais d’une seule personne qui se charge de produire l’hypnose et à la fois de la subir.

Dans les premières lignes de notre article, nous disions que l’hypnose était opérée dans un but précis. Lorsque ce but est « thérapeutique », on parlera d’hypnothérapie (même dans le cas de l’auto hypnose).

De l’ hypnose pour arreter de fumer ?
Oui c’est dans les cordes des sites d’hypnotherapie comme « hypnose montpellier ». Ces sites ont rapidement vu le jour et peuvent vous aider à guérir d’addictions telles que le tabagisme en vous fournissant des séances d’auto-hypnose et d’hypnose pour booster votre esprit afin de vous aider à surmonter d’autres pathologies.

A voir aussi :
La PNL, qu’est-ce donc ?
Quelle est la différence entre le conscient et le subconscient ?
Combien de séances faut-il pour faire une bonne thérapie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour la prise d'un RDV .

N'hésitez pas à me contacter !